Old Spitalfields Market

Le Old Spitalfields market se trouve près du quartier de Brick Lane à Londres, à quelques minutes à pieds de la station de métro Liverpool Street.

La foire aux disques du Old Spitalfields se tient le deuxième samedi ainsi que le premier et troisième vendredi de chaque mois. Passant quelques jours à Londres ce mois d’août, j’ai pu m’y rendre par chance dès mon arrivée le vendredi après-midi.

J’y suis donc arrivé vers 15/16h, peut-être un peu après la bataille, certains vendeurs étaient déjà en train de plier bagages et certains l’avaient même déjà fait. Je suppose que, comme en France dans ce genre d’évènement, il vaut mieux arriver le plus tôt possible mais peu importe car il s’agissait d’une première approche, se mettre en jambes pour les jours de digging fou à venir!

Old Spitalfields Market

Le bon point c’est que le marché était plutôt calme et les visiteurs peu nombreux, quelques touristes principalement. Du coup ce fut un immense plaisir de fouiller tranquillement dans les bacs sans se faire bousculer, qui plus est à Londres et qui plus est dans des bacs à 1£!

D’ailleurs pour information, au moment de ma visite, la Livre Sterling avait pas mal baissé et pour donner une idée, 1£ était environ égal à 1,18€.

Old Spitalfields Market

Comme à mon habitude je cherchais avant tout ces fameux bacs à bonnes affaires, en l’occurence les bacs à 1£ ou les bacs à « bargain » comme les anglais disent. Je ne me suis pas beaucoup attardé sur les principaux stands car les prix n’y sont pas vraiment plus intéressants qu’en France, surtout en ce qui concerne les grands groupes de classic rock. Je ne me faisais aucune illusion mais n’espérez pas trouver du Beatles ou du Led Zeppelin à prix intéressant ici, en tout cas pas à cette heure.

Old Spitalfields Market

Old Spitalfields Market

C’est donc dans les bacs à « bargain » que j’ai le plus fouillé (avec des prix allant de 1£ à 3£), j’ai croisé notamment du Rick Wakeman, un stock neuf d’albums des 90’s que je ne connaissais pas et qui ne m’inspiraient pas vraiment, du Wings, du Steely Dan, du classic rock au sens très large et globalement, des bacs un peu plus fun que ce qui se fait en France. J’ai pris pour 1£ le deuxième album du groupe Sky, double album en état mint.

Old Spitalfields Market

Sur un autre stand, un vendeur proposait, outre ses bacs bien garnis, des disques disposés en vrac sur une table au prix de 10£ les 6, il y avait à boire et à manger et il fallait fouiner. Au final, j’ai choisi les albums en photo ci-dessous un peu au hasard pour découvrir, j’étais surtout intrigué par l’album de Gordon Giltrap (une étiquette sur la pochette plastique indiquait « prog 1976 » alors forcément…) et c’est au final celui dont je suis le plus content!

Trouvailles du Old Spitalfields Market

Enfin, c’est sur un stand que j’avais raté lors de mes premiers tours (toujours être bien accompagné!!) que je suis tombé sur les disques qui m’ont fait le plus plaisir lors de cette foire aux disques! Prix un peu plus élevés que mes autres achats mais le vendeur (très sympa au passage!) proposait également une offre à savoir 12£ les trois disques.

Trouvailles du Old Spitalfields Market

Les deux Steve et le Kate Bush ne sont pas particulièrement rares mais je n’étais jamais tombé dessus à ce prix et dans ces états là. Très content du FM, que je cherchais en ligne la semaine précédant mon séjour, du Bo Hansson, qui contient bien la photo de JRR Tolkien, et surtout du Fireballet qui court un peu moins les rues et qui est un album que j’adore. Les six disques sont vraiment dans un état excellent pour ne pas dire mint.

Old Spitalfields Market

Au final, je suis ravi d’être passé par cette foire aux disques du Spitalfields Market! Un chouette quartier, une chouette ambiance, des disques dont je suis très content et une excellente entrée en matière pour un séjour riche en recherches de disques! J’y retournerai sans hésiter, tôt le matin pour comparer et me faire une idée…

Site web officielhttp://www.oldspitalfieldsmarket.com/events/record-fair-2

Crédit photos : Marie