Sortie : 1975

Pressage : Crypto, France, 1979

Second pressage français sorti chez Crypto en 1979 pour ce deuxième album des français Mona Lisa. Un excellent album de la scène progressive française qui évoque évidemment la musique d’Ange mais aussi celle de Genesis.

L’album commence doucement avec une reprise très réussie de Georges Brassens, « La Mauvaise Réputation », « Brume », un titre relativement accessible, puis monte en puissance progressivement avec « Complainte Pour Un Narcisse », pour terminer la face A sur l’excellente « Le Jardin Des Illusions ».

La face B est encore plus réussie et dévoile des titres encore plus ambitieux, encore plus progressifs, où Mona Lisa se démarque je trouve, développant son propre univers et donnant un aperçu des deux albums à venir.

J’ai vraiment un faible pour ce groupe, et notamment pour la voix et l’interprétation du chanteur, Dominique Le Guennec. Evidemment, Mona Lisa demeure dans l’ombre d’Ange mais je lui trouve une dynamique assez unique et un niveau technique plutôt impressionnant. Par ailleurs, la production de ce Grimaces (et des albums suivants) est je trouve bien plus réussie que celle de bon nombre d’albums de la scène progressive française de l’époque qui sonnent malheureusement trop souvent fouillis ou étouffée.

Un excellent album qui ravira les amateurs de rock progressif à la française mais qui ne court pas les rues en vinyle, n’hésitez donc pas s’il croise votre chemin !