Se rendre en Ecosse pour randonner dans les montagnes, ça signifie recharger ses batteries, en prendre plein les yeux, se sentir seul au monde, bref, se ressourcer ! Mais c’est aussi passer par Edimbourg et donc, forcément, dans l’une de mes boutiques favorites, j’ai nommé Vinyl Villains !

A lire si jamais vous passer par là : mes disquaires favoris d’Edimbourg

Un passage éclair puisque la boutique ferme à 17h30 le samedi mais le temps de trouver quelques disques qui manquaient à ma collection.

Ces derniers temps je m’intéresse de plus près à la carrière de Paul McCartney, en solo et avec les Wings, trois albums à découvrir donc, très courants  au Royaume-Uni et que l’on trouve du fait à des prix très abordables.

Petite errance dans les 80’s avec Clannad (rien que pour la voix de Máire Brennan…), Rush (peut-être l’un de leurs moins bons ? Mais quand on aime…) et Somewhere in Afrika de Manfred Mann’s Earth Band. Un album qui sonne évidemment très 80’s mais qui m’a agréablement surpris, l’inspiration est toujours là, et, si les sonorités sont différentes, la qualité d’écriture et les trouvailles mélodiques rendent l’ensemble plutôt captivant.

Trouvailles d'Edimbourg

On passe aux albums dont je suis le plus content à savoir : le live trifold de Focus, les deux albums de deux de mes chanteurs favoris (David Coverdale et Bruce Springsteen), et It’s Getting Better d’Atlantis, que j’ai pris un peu au hasard ne connaissant que de nom (mais le label Vertigo met toujours en confiance) et je ne regrette vraiment pas, c’est un album absolument excellent, mélange excitant de jazz rock, krautrock et blues.

Et enfin, Mainstream de Quiet Sun, un classique que je n’avais en tout cas jamais croisé (j’ignore sa rareté mais ça ne doit pas courir les rues), en pressage original et en excellent état. Un album fantastique, l’un de mes disques préférés de l’école de Canterbury, que je suis très content de ranger au côté de National Health, Caravan et Hatfield & The North

Et en bonus, quelques photos qui ne rendent malheureusement pas justice à la grandeur des paysages écossais mais qui donnent néanmoins un petit aperçu…