Sortie : 1972

Pressage : United Artists Records, Royaume-Uni, 1972 (Discogs)

Deuxième album du groupe anglais Nektar, A Tab In The Ocean est une véritable pépite! Un album de rock progressif symphonique de haute volée au même titre que leur album suivant, Remember The Future. Impossible pour moi d’ailleurs de déterminer lequel je préfère des deux.

La face A de l’album est composé d’un seul titre, « A Tab In The Ocean », véritable déferlante de 17 minutes qui ne laisse aucun répit! De part son penchant légèrement space rock à certains moments et psychédélique à d’autres moments, le groupe propose une musique qui diffère de ses homologues contemporains les plus connus comme Yes ou Genesis.

La face B en remet une couche avec des titres comme « Desolation Valley » ou encore « Crying In The Dark » absolument imparables. On passe par des moments purement rock, avec une solide base rythmique, à des passages plus aériens et planants.

L’esprit de l’album me rappelle parfois Pink Floyd ou encore Camel, pas le rock progressif le plus complexe qui soit, mais des mélodies, des structures et des arrangements excellents. A Tab In The Ocean est un album accompli et unique, parfois un peu oublié ou en tout cas dans l’ombre des grands classiques du rock progressif. Il s’agit en tout cas d’un de mes préférés du genre!

« Funny creatures with funny plastic lives,
Purple thrones are set in deep disguise,
Neptune’s world around us lies »