Mon dernier vide-grenier vraiment intéressant date de mi-juin et depuis, entre les dates annulées et les braderies trop éloignées ou petites, c’est un peu le calme plat.

Je ne reste pour autant pas du tout sur ma faim car cette dernière sortie dominicale est pour l’instant l’une des meilleures de l’année. 750 exposants environ, arrivée vers 7h donc pas franchement à l’aube, quelques confrères chineurs qui tournent également mais les caisses de vinyles intéressantes se font rares. Ca ne partait pas forcément très bien.

Et puis au détour d’une ruelle, une pile de disques pas vraiment mise en valeur sur un stand tenu par une dame fort sympathique qui souhaitait simplement faire de la place et se débarrasser, notamment, de ses disques. Après tout, c’est bien là le rôle d’un vide-grenier à la base…

Résultat des courses, une récolte assez éclectique avec des disques en excellent état, du folk courant en Bretagne comme Diaouled Ar Menez et Alan Stivell (‘Raok Dilestra – Avant D’Accoster, un de mes préférés de l’artiste) et un peu moins courant comme Denis Gasser ou Giles Elbaz.

Trouvailles vide-grenier juin 2017

Mais la pépite du lot, le disque qui rend ce vide-grenier si particulier, et ma trouvaille de l’année pour le moment, c’est évidemment cet album de Popol VuhLetzte Tage – Letzte Nächte. Alors certes la pochette est déchirée mais le disque est en excellent état, il s’agit de ce pressage. C’est le premier album de Popol Vuh que je croise en vide-grenier, et quel album !

Une personne qui est arrivé avant moi sur le stand a également pris quelques disques mais ne s’est pas du tout arrêté sur celui-ci curieusement… Comme quoi, heureusement que nous ne cherchons et n’écoutons pas tous les mêmes choses !

Popol Vuh ‎– Letzte Tage - Letzte Nächte