Sortie : 1977

Pressage : CBS, France, 1977 (Discogs)

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, c’est album est à mon sens un chef d’oeuvre. Halloween est le troisième album du groupe français Pulsar et un disque incontournable pour quiconque apprécie un minimum le rock progressif des années 70. Un classique de la scène française. A noter pour les plus réfractaires à la langue de Molière, le chant est ici en anglais.

Pour être honnête, j’ai du mal à dissocier cet album de leur précédent, « The Strands Of The Future », qui est lui aussi absolument magnifique. Je ne saurais dire lequel je préfère, les deux albums se complètent bien sachant que Halloween est certainement plus sombre, voire sinistre à l’image de l’introduction et ses choeurs qui donnent le ton et rappellent un peu l’ambiance des films d’horreur 70’s/80’s (ça m’évoque notamment l’univers des spécialistes italiens du genre, j’ai nommé Goblin).

L’album se compose de deux parties, Halloween Part I et Part II et sonne globalement plus symphonique que son prédécesseur qui flirte assez souvent avec le space rock (de façon très réussie aussi). Je trouve qu’Halloween est d’une richesse assez incroyable et fascinante et malgré tout assez accessible malgré l’ambiance assez lugubre.

Je pense que je choisirais cet album si je devais faire découvrir la scène progressive française des 70’s. Bien sûr il y a Magma, mais pas des plus accessibles de prime abord, il y a également Ange, fer de lance de la scène française, mais le chant en français peut constituer une barrière, paradoxalement. Ce ne sont que deux exemples de groupes progressifs français relativement connus mais ce n’est que la partie visible de l’iceberg, la partie la plus obscure quant à elle regorge également de pépites, très nombreuses, comme ce fabuleux Halloween!