Sortie : 1968

Pressage : Deram, France, année ? (Discogs)

Quatrième album des Moody Blues et sans doute l’un de mes préférés avec Days Of Future Passed. Cet album sorti en 1968 nous offre un voyage initiatique à travers une musique pop psychédélique aux tendances progressives de toute beauté.

Finalement assez différent de leur classique Days Of Future Passed dans le sens où ce quatrième album sonne plus psychédélique que symphonique. Le groupe évolue progressivement et l’on trouve ici ce qui fera la magie des Moody Blues pendant l’âge d’or des anglais (la plupart des albums qui suivront jusqu’en 1972) : La voix magnifique de Justin Hayward bien sûr, les chœurs majestueux, le Mellotron omniprésent et ces ambiances tantôt mystiques, tantôt romantiques. Un univers musical subtile, ensorcelant et, il faut bien le dire, plutôt unique (le groupe ne m’évoque que très peu d’autres groupes je dois dire).

Quelques uns de mes titres favoris du groupe figurent sur ce disque : La suite « House Of Four Doors »/ »Legend Of A Mind »/ »House Of Four Doors (part 2) », « Voices In The Sky » et bien sûr la sublime « The Actor » et son refrain envoûtant. Ah oui j’oubliais, pochette aussi étrange que magnifique!

« Thinking is the best way to travel »