Voici un petit retour sur la saison 2015 des vide-greniers qui vient de s’achever. Le principe du vide-grenier m’a toujours séduit mais c’est la première année où je m’essaie sérieusement à chiner de vinyles. Un exercice parfois fastidieux, plus ou moins fructueux mais ô combien passionnant!

Je souhaitais faire un petit bilan de ces six mois de vide-greniers et partager mes trouvailles favorites parmis les 140 disques et quelques dénichés par monts et par vaux. Aucune véritable rareté ou Saint Graal mais simplement des disques que j’ai été très content de trouver car ils me tiennent à cœur. Ce billet est surtout l’occasion de parler de vinyles et d’albums que j’adore!

Avril : Rory Gallagher – Calling Card

J’ai trouvé du Yes, du Genesis et du Aerosmith ce jour là mais le véritable coup de coeur de ce vide-grenier c’est cet album de Rory Gallagher, que je connaissais vraiment très peu sur le moment. Le genre d’album qui vous met ce petit sourire sur les lèvres tant tout est parfait, la voix, la guitare et ce feeling blues rock jouissif! Je n’ai malheureusement pas croisé d’autres albums de l’irlandais à part Photo-Finish.

Rory Gallagher - Calling Card

Juin : Iron Maiden & Judas Priest

Une chouette rencontre et des disques en très bon état, les trois premiers Maiden, indispensables et cerise sur le gâteau, le 4ème disque était offert! J’ai choisi ce qui s’avère être une de mes trouvailles favorites à savoir un magnifique Sad Wings Of Destiny, mon album préféré de Judas Priest. Un vide-grenier sous le signe du traditional heavy metal!

Iron Maiden

Juin : Pulsar – Halloween

Celui-là je l’avais croisé une fois lors d’une convention de disques et je ne l’avais pas pris… Un regret puisque je ne l’ai plus revu jusqu’à ce vide-grenier du mois de juin. Disque et pochette dans un état superbe pour un album qui pour moi reste l’un des plus grands disques de rock progressif français des années 70.

Juin : Osibisa

Toujours en juin, je tombe sur ces deux albums que je n’avais pas en cd mais dont je n’entendais que du bien tant musicalement que graphiquement (artworks de Roger Dean), chez un vendeur anglais qui se débarrassait de toute sa collection! J’y ai trouvé d’autres titres mais je retiens surtout ces magnifiques albums que j’ai rarement croisé!

Juin 2015 - Osibisa

Août : Neu! et Sebastian Hardie

Le même jour sur deux vide-greniers différents. Des trouvailles pour le moins improbables avec cet album magnifique des australiens Sebastian Hardie dans un état impeccable. Si vous êtes addict au rock progressif symphonique 70’s comme je le suis, je vous le conseille!
Quant au deuxième album de Neu!, c’est sans doute ma plus grosse trouvaille de l’année en terme de cote. Il s’agit d’un pressage original allemand Brain Metronome avec le label vert. Si l’état n’est pas aussi impeccable que la plupart de mes trouvailles de cette année, l’écoute du disque est néanmoins très bonne!

Neu! - 2

 

Sebastian Hardie - Four Moments

Octobre : Led Zeppelin & The Doors

L’avant dernier vide-grenier de la saison fut certainement le plus intéressant même s’il commença plutôt mal. Après avoir tourné en rond plus d’une heure, je tombe sur une petite pile de disques qui ne paie pas de mine, du Eric Clapton, du Yes, du Foreigner… Du « classique » certes mais en très bon état et à 2€, c’était déjà pas mal mais le vendeur, très sympathique au passage, me demande si je peux patienter un peu car il a d’autres disques dans une caisse qu’il va me chercher, je patiente évidemment car on est là pour ça n’est-ce pas? Il rapporte sa caisse et sort alors les deux premiers Led Zeppelin et LA Woman des Doors (ainsi que quelques autres)! Les Led Zeppelin sont des repressages de 1972 (et ça me va très bien!), dans un très bel état et comme je n’avais que les rééditions de 2015… Concernant le LA Woman, il s’agit aussi sans doute d’une réédition des 70s, probablement celui-là mais je n’ai pas de Ⓨ au dos de la pochette…
Ce jour là sur un autre stand, je trouve également l’excellent The Geese & The Ghost de Anthony Phillips qui a également illuminé ma journée tant j’adore cet album.

Retour de vide-grenier

Ce n’est qu’une sélection car globalement, je suis très content de tout ce que j’ai pu trouver durant ces derniers mois, que ce soit des classiques que je connaissais déjà et que j’adore ou bien de réelles découvertes enrichissantes (folk breton, folk irlandais…), toutes ces trouvailles sont une incroyable source d’inspiration! Vivement la saison prochaine!

A vous! Quels sont les vinyles que vous êtes particulièrement content d’avoir trouvé en 2015?