Retour sur la saison 2016 des vide-greniers avec quelques unes de mes trouvailles favorites de l’année. Une année peut-être un peu en demi teinte par rapport à 2015.  Il devient difficile de trouver de bons albums et surtout, la mode du vinyle battant son plein, les prix grimpent et on a souvent l’impression d’être davantage en convention de disques qu’en vide-grenier…

Pour autant, 2016 a quand même été une année généreuse et surprenante avec son lot de classiques mais aussi de pépites plus méconnues…

Sourdeline – Jeanne D’Aymé

La saison commence plutôt bien avec ce bel album de folk médiéval français qui ne court par les rues. Trouvés également dans le même lot de chouettes albums de folk français comme Gewltaz, Maripol ou encore An Triskell.

Mona Lisa – Grimaces

Tout petit vide-grenier de village, peut-être 30 exposants, et ce deuxième album de Mona Lisa en parfait état. Deuxième album de ce groupe de rock progressif français que j’affectionne particulièrement.

King Crimson – Red

Un classique du rock progressif, sans un de mes préférés du groupe, mon préféré en alternance avec leur premier album. Réédition de 1977 qui remplace mon pressage Pink rim « Palm tree » label en moins bon état.

Brian Eno – Ambient 1

Un artiste qui ne court pas les rues, un genre qu’on croise également peu souvent et que je connais mal. Un peu comme pour Tangerine Dream et consorts, le challenge est de trouver les disques les plus propres possibles pour ce style musical dont l’expérience peut être facilement ruinée par le moindre crépitement.

Frank Zappa And The Mothers – Over-Nite Sensation

Mon premier Zappa en vide-grenier, pas le premier que je croise mais le premier en excellent état et raisonnable niveau prix (6€). L’un de mes préférés !

Mike Oldfield – Amarok

Amarok en vinyle, ça n’est pour le coup pas vraiment le format idéal pour ce titre ambitieux de plus d’une heure sans interruption et le tout premier album de Mike Oldfield à avoir été enregistré en numérique. Bref, l’exemple parfait d’un album à posséder en CD plutôt qu’en vinyle mais disons qu’il s’agit là également d’un bon exemple de vinyle en tant qu’objet de collection, on croise plutôt souvent Tubular Bells ou encore Ommadawn, plus rarement Amarok, aussi j’ai été très content de l’ajouter à la collection Oldfield.

Catherine Ribeiro + Alpes – (Libertés ?)

Un album d’une grande artiste, très bien entourée, que je n’avais jamais trouvé à un prix raisonnable ou en bon état. Je l’ai dégoté lors d’un très chouette vide-grenier en Finistère sud où j’ai également trouvé un double album regroupant ses premiers albums avec Alpes et 2Bis. (Libertés ?) reste mon préféré avec Paix et Le Temps de l’Autre.

Procul Harum – A Whiter Shade Of Pale

Je ne croise pas souvent de Procul Harum par ici, ou bien alors uniquement des compilations. Plutôt content d’avoir trouvé celui ci pour bien commencer mais je cherche toujours Shine On Brightly et A Salty Dog

Robert Schröder – Harmonic Ascendant

Assez surpris d’être tombé sur cet album. Je ne connaissais pas cet artiste pour être tout à fait franc mais je l’ai pris car sa pochette m’a intrigué d’une part et parce que les crédits indiquaient Klaus Schulze comme producteur d’autre part.  Autre indice du potentiel de cet album, j’ai pu trouvé dans le même bac qui ne payait pourtant pas de mine, Romance 76 de Peter Baumann.  Au final, il s’agit bel et bien d’un superbe album de la Berlin School.

Todd Rundgren – Todd

Un des classiques de l’artiste, double album ambitieux que je n’avais encore jamais croisé. Trouvé dans un lot qui n’avait pas encore été sorti du coffre d’une voiture… Excellent album !!

Voilà pour 2016, il s’agit d’une sélection mais il y a bien d’autres albums qui m’ont bien fait plaisir comme le premier album de Kerry Livgren, Dulaman de Clannad, Enter K de Peter Hammill, Attic Thoughts de Bo Hansson ou encore Légendes de Hécénia, un album de rock progressif français assez confidentiel.

Bref, il faut être matinal et motivé mais les vide-greniers ont encore de belles choses à offrir…