Ayreon - Best Of Ayreon Live

Ayreon – Best Of Ayreon Live

Un bien bel objet que ce triple live d’Ayreon, le projet musical d’Arjen Lucassen. Un excellent témoignage de ce qui constitue le premier concert du groupe de son histoire qui eut lieu à Tillburg (Hollande), durant trois soirs en septembre 2017.

Le premier album d’Ayreon date de 1995 et en 22 ans, les apparitions live d’Anjen Lucassen se sont faites plutôt rares (quelques dates avec son autre projet Star One et c’est à peu près tout) ! En effet l’artiste hollandais est terrifié par l’idée de monter sur scène. Lucassen a donc évidemment supervisé ce live mais il ne joue que sur les trois derniers titres !

Arjen Lucassen, comme à son habitude sur ses albums studios (on peut même dire qu’il s’agit de sa marque de fabrique), a réuni un casting de vocalistes assez fabuleux pour cette occasion unique. La crème de la crème des artistes avec qui il a déjà travaillé ses dernières années.

On retrouve notamment Anneke Van Guersbergen (fidèle au poste, qu’on ne présente plus), Damian Wilson, lui aussi un habitué du projet, ancien chanteur de Threshold, qui impressionne toujours autant par sa maîtrise vocale (superbe « And The Druids Turned To Stone », vidéo ci-dessous). Un autre favori en la personne de Hansi Kürsch (Blind Guardian), à la voix si caractéristique et tellement parfaite pour les parties qui lui sont dédiées et qui lui vont comme un gant.

Enfin, si le charismatique Russell Allen de Symphony X (un habitué des albums studio d’Ayreon et Star One) n’est malheureusement pas de la partie, il est remplacé avec brio par John Cuijpers, que je ne connaissais pas mais qui livre une performance impressionnante notamment sur « Dawn Of A Million Souls ».

Les autres parties de M. Allen sont attribuées à l’excellente Maggy Luyten (A Beautiful Sin, Nightmare) qui était devenue l’une de mes voix préférées du huitième album d’Ayreon, 01011001. Fidèle à elle même, elle réussit l’exploit de faire oublier Russell Allen notamment dans une version de « Intergalactic Space Crusaders » mémorable.

Les trois disques contiennent au total 28 titres qui retracent la carrière d’Ayreon depuis 1995 et la sélection est plutôt judicieuse. Si j’avais décroché depuis 01011001, je dois dire que ce live m’a totalement replongé dans l’univers d’Arjen Lucassen.

Les amateurs d’Ayreon seront conquis d’avance, le metal progressif space opéra est poussé à son paroxysme et les titres prennent une autre dimension en live notamment grâce aux performances vocales fantastiques et aux musiciens impeccables.

Pour celles et ceux qui découvrent, « And The Druids Turned To Stone » (première vidéo) et « Valley Of The Queens » (ci-dessous) sont deux titres accessibles qui permettent d’entrer en douceur dans l’univers d’Ayreon. Pour les plus téméraires, « Everybody Dies » (ci-dessus) constitue la facette d’Ayreon la plus progressive et la plus théâtrale, mettant en scène un bon nombre de chanteurs et chanteuses.

Ayreon Universe est un excellent témoignage live de ce qui n’était à la base qu’un projet studio. Lucassen a su réunir un fabuleux line up et une setlist de choix, des titres qui prennent une toute autre dimension sur scène.

Une extravagance musicale sans compromis qui fait voyager (qui m’évoque souvent le War Of The Worlds de Jeff Wayne en mode survitaminé).

Musicien derrière Spleen Arcana et féru de rock progressif, je partage ici ma passion pour la musique et pour mon support fétiche, le vinyle!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.