Sur le web #3

C’est parti pour quelques articles qui m’ont récemment interpellé 😉

  • Un chouette article en anglais sur la féminisation du monde des disquaires : How women are reclaiming record stores
  • Un article beaucoup moins réjouissant sur la réalité des disquaires indépendants qui se cache derrière ce fameux nouvel essor du vinyle : Malgré l’embellie du vinyle, les disquaires indépendants tirent franchement la tronche
  • Et la question malaisante qui, je trouve, mérite d’être posée, avec notamment un témoignage en toute transparence de Fred de Blind Spot (mon disquaire préféré de Rennes) : Le Disquaire Day est-il une arnaque ?
  • Pendant ce temps sur Instagram, c’est le #mayvinylchallenge… Pour celles et ceux qui utilisent et collectionnent les vinyles, c’est l’occasion de présenter un disque de sa collection suivant un thème attribué pour chaque jour du mois de mai, j’y participe pour la première fois. Ca peut paraitre futile mais ça permet découvrir de nouveaux albums, des curiosités et de se faire de nouvelles connaissances musicales ! A suivre sur mon Instragram par ici
Le challenge vinyle du mois de mai
Le #mayvinylchallenge, institué par @jennn_erator

Next Post

Previous Post

2 Commentaires

  1. Diablotin 20 mai 2018

    Réponse à la dernière question posée par l’article sur Konbini : « Dans une certaine mesure : oui ».
    Ne serait-ce que parce que les coûts de production sur les « nouveautés » et « rééditions » semblent voués à croître irrémédiablement, du fait de l’augmentation assez nette des prix du pétrole, matière première importante pour leur fabrication. Or, les disquaires peuvent difficilement, disent-ils -et on peut les croire : c’est déjà un marché de niche, et certains frais sont incompressibles-, rogner sur leurs marges… Ensuite parce que les « grandes enseignes » se sont emparées de l’affaire, pour des raisons tendancières et tendancieuses essentiellement… Il suffit que cette tendance évolue un peu négativement pour qu’elles se retirent progressivement du marché, non sans avoir provoqué la chute de quelques boutiques moins solides financièrement -on a déjà assisté à ce phénomène au début des années 80-.
    Le mayvinylchallenge est un concept très intéressant, en effet !

  2. Sardequin 26 mai 2018

    Il y a deux ans, j’ai acheté un seul disque pendant le Disquaire Day ! L’an dernier, 4 disques, mais pas de ceux « sortis » pour cette journée ! Et cette année, j’ai passé mon tour !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2018 Grooves & Memories

Theme by Anders Norén, modifié par Sound Chaser