• Rod Stewart - An Old Coat Won't Ever Let You Down

    Rod Stewart – An Old Raincoat Won’t Ever Let You Down

    Voici une chouette trouvaille dénichée lors d’un périple en Irlande, plus précisément en Irlande du Nord puisque c’est dans un charity shop de Derry que j’ai trouvé ce premier album de Rod Stewart. An Old Raincoat Won’t Ever Let You Down est sorti en 1969 et il s’agit ici du troisième pressage anglais sorti en 1971, bizarrement, chez Vertigo. On retrouve le fameux macaron Vertigo Swirl qui fait toujours son petit effet. On retrouve sur cet album à la guitare et à la basse, un certain Ron Wood, issu (tout comme Rod Stewart) du Jeff Beck Group et des Faces, et futur Rolling Stones. Martin Pugh et Martin Quittenton aux…

  • Pink Floyd - Dark Side Of The Moon

    Pink Floyd – Dark Side Of The Moon

    Le huitième album de Pink Floyd sorti en 1973 et certainement l’un des plus emblématiques de leur discographie. L’évolution artistique entre Dark Side Of The Moon et les deux précédents albums, Meddle et Obscured By Clouds est impressionnante. Rien n’est laissé au hasard, de la pochette mythique signée Hipgnosis à la production sophistiquée et aux techniques d’enregistrement d’Alan Parsons. Le groupe livre ici une oeuvre majeure qui dépasse très largement le monde du rock progressif ou celui du rock tout court. Si la forme est remarquable, c’est bien le fond qui enfonce le clou. Des compositions absolument atemporelles et visionnaires et plusieurs classiques du groupe : « Breathe », « Time », « The Great…

  • Album du jour : Foetus de Potemkine
    Playlist

    Album du jour : Foetus de Potemkine

    Dans la famille « pépites oubliées du rock progressif français », Replica Records vient tout juste de nous sortir une réédition de Foetus, le premier album du groupe toulousain Potemkine, sorti en 1976. Le groupe est classé dans la catégorie Zeuhl sur Progarchives, je n’irais peut-être pas jusque là mais l’influence de Magma est toutefois indéniable (choeurs, Fender Rhodes). Plus généralement, ce premier album m’évoque surtout National Health ou même Hatfield And The North, autant dire, du jazz rock progressif de premier ordre. Foetus by POTEMKINE Le pressage original sorti à l’époque sur Pôle Records ne courant pas les rues, il est fort probable que je me laisse tenter par cette réédition……

  • Inishowen
    Sur le web

    Sur le web #5 : Source audio, écologie et disquaire day

    Un article intéressant de la BBC (en anglais) qui s’interroge sur l’impact écologique du streaming par rapport aux supports physiques. Source, Master : qu’est-ce que ça veut dire ?  Explications et retour sur l’importance de connaître la source audio des sorties vinyles récentes et rééditions. Excellent article de Vinyle Actu ! Une chouette idée de top sur Disques Obscurs : Un top albums de 1969 des disques qui ne sont pas dans les top albums Sur Medium, un article évoquant 5 raisons pour lesquelles écouter des vinyles (en anglais). Pour finir, voici la liste des références qui seront disponibles (ou pas) pour le disquaire day. Je ne suis définitivement pas…

  • Ayreon - Best Of Ayreon Live

    Ayreon – Best Of Ayreon Live

    Un bien bel objet que ce triple live d’Ayreon, le projet musical d’Arjen Lucassen. Un excellent témoignage de ce qui constitue le premier concert du groupe de son histoire qui eut lieu à Tillburg (Hollande), durant trois soirs en septembre 2017. Le premier album d’Ayreon date de 1995 et en 22 ans, les apparitions live d’Anjen Lucassen se sont faites plutôt rares (quelques dates avec son autre projet Star One et c’est à peu près tout) ! En effet l’artiste hollandais est terrifié par l’idée de monter sur scène. Lucassen a donc évidemment supervisé ce live mais il ne joue que sur les trois derniers titres ! Arjen Lucassen, comme…

  • Foire aux disques de Dinan
    Foires aux disques

    Foire aux disques de Dinan, 5ème édition

    Petit retour sur la 5ème édition de la convention du disque (et de la BD) de Dinan organisée par Vinyles Factory 22, qui s’est tenue le 17 mars 2019 au Centre des Congrès. Il s’agit d’un petit événement avec seulement 19 exposants (vinyles et BDs) dont l’ambiance décontractée et conviviale m’a beaucoup plu. Il n’y avait pas grand monde à l’ouverture mais les collectionneurs (et collectionneuses !) sont arrivés progressivement (plus de 700 visiteurs se seront déplacés ce dimanche, comme l’an passé). Découvrir les stands tranquillement sans que les bacs soient pris d’assaut n’était pas pour me déplaire ! Plusieurs stands m’étaient familiers, avec des vendeurs qui participent notamment aux…