• Mes albums préférés de 2018
    Listes & Tops

    Top 10 – Mes albums préférés de 2018 (et un peu plus…)

    Après moult hésitations, voici mes dix albums studio préférés de 2018 (par ordre alphabétique). Une sélection orientée rock progressif (mais pas que) même si le genre me laisse de plus en plus indifférent ces dernières années, il y a heureusement toujours de nouvelles pépites, notamment par des groupes influencés par les années 70. C’est involontaire mais cette sélection fait la part belle aux pays nordiques entre la Norvège, l’Islande, la Finlande et la Suède… Il faut croire que les scandinaves ont la recette de la musique que j’aime… Arstidir – Nivalis Et on commence avec l’Islande et Arstidir. Découvert l’année dernière lors d’un concert où ils partageaient l’affiche avec Myrkur…

  • Supertramp - Crime Of The Century

    Supertramp – Crime Of The Century

    Pressage anglais de 1974 pour ce troisième album de Supertramp, Crime Of The Century, certainement mon album préféré du groupe et l’un de mes albums favoris de cette année. L’évolution artistique entre les deux premiers albums en demi-teinte et celui-ci est impressionnante ! L’album contient plusieurs de mes titres préférés : « School », « Hide In Your Shell », « Rudy » et évidemment la magnifique « Crime Of The Century ». Troisième album, succès commercial et premier classique qui débute pendant quelques albums incontournables l’âge d’or d’un groupe au sommet de son art, un rock progressif accessible, terriblement mélodique et d’une très grande classe.

  • All Traps On Earth
    Découvertes

    All Traps On Earth : Une pépite scandinave sortie de nulle part

    Voilà une sortie pour le moins inattendue ! Et une claque musicale de fin d’année qui va bouleverser les tops 2018 à la dernière minute… All Traps On Earth c’est le nouveau projet du bassiste du groupe culte suédois Anglagard, Johan Brand, accompagné par deux autres membres du groupe, Erik Hammarström (batteur) et Thomas Johnson (claviériste, qui jouait notamment sur Hybris et Epilog). Un casting qui met en confiance dès le départ ! L’album est d’ores et déjà disponible sur Bandcamp à cette adresse : https://alltrapsonearth.bandcamp.com/ Les versions physiques (cd, lp, coffret deluxe) sont pour le moment uniquement disponibles chez le distributeur italien BTF. Les frais de port de 15€ peuvent néanmoins rebuter. Mais…

  • King Crimson - Red

    King Crimson – Red

    Septième album de King Crimson, sorti la même année que son prédécesseur, l’excellent Starless And Bible Black, en 1974. On y retrouve la fine équipe, Robert Fripp (guitares), John Wetton (voix, basse) et Bill Bruford (batterie) qui sévit depuis le fabuleux Lark’s Tongues In Aspic. Il s’agit de l’incarnation du Roi Pourpre que je préfère, sans nul doute et Red reste pour moi l’album définitif du groupe, son chef d’oeuvre (avec évidemment son premier album culte, In The Court Of The Crimson King de 1969). Un classique progressif intemporel qui met à peu près tout le monde d’accord. Red clôt une décennie musicale aventureuse et ambitieuse. Il faudra attendre 1981 avant…

  • Genesis - Foxtrot

    Genesis – Foxtrot

    Réédition française de 1976 de ce classique du rock progressif symphonique sorti en 1972. Après l’excellent Nursery Cryme, sorti en 1971, Genesis livre un album encore un peu plus abouti avec quelques titres incontournables à la clé. A commencer par « Watcher Of The Skies » et son introduction au Mellotron culte, sombre et inquiétante, qui plante le décor et donne le ton de l’album. « Time Table », le moment de répit de la face A, petite ballade moins indispensable mais qui reste la bienvenue avant d’enchaîner sur l’excellente « Get’Em Out By Friday » et une performance vocale impressionnante de Peter Gabriel, théâtrale et inspirée. La face A se termine sur « Can-Utility And The…

  • Black Mountain - In The Future

    Black Mountain – In The Future

    Quatre ans après un premier album éponyme sympathique sans être transcendant, le groupe de Vancouver sort en 2008 In The Future, un deuxième album tout simplement monumental. J’en parlais récemment au sujet de Astra, j’ai une passion pour ces groupes aux sonorités vintage et dans le genre, Black Mountain fait partie de mes favoris. In The Future propose un mélange très réussi de rock psychédélique, de stoner, de space rock, de folk avec des envolées progressives jubilatoires. La face A commence avec l’entraînante « Stormy High » puis la ballade « Angels » et ses nappes de Mellotron mais les choses sérieuses commencent réellement avec l’excellente « Tyrants » et ses 8 minutes aux multiples changements…