• Foire aux disques de Dinan
    Foires aux disques

    Foire aux disques de Dinan, 5ème édition

    Petit retour sur la 5ème édition de la convention du disque (et de la BD) de Dinan organisée par Vinyles Factory 22, qui s’est tenue le 17 mars 2019 au Centre des Congrès. Il s’agit d’un petit événement avec seulement 19 exposants (vinyles et BDs) dont l’ambiance décontractée et conviviale m’a beaucoup plu. Il n’y avait pas grand monde à l’ouverture mais les collectionneurs (et collectionneuses !) sont arrivés progressivement (plus de 700 visiteurs se seront déplacés ce dimanche, comme l’an passé). Découvrir les stands tranquillement sans que les bacs soient pris d’assaut n’était pas pour me déplaire ! Plusieurs stands m’étaient familiers, avec des vendeurs qui participent notamment aux…

  • Foire aux disques Brest
    Foires aux disques

    Foire aux disques de Brest, édition 2019

    De passage dans le Finistère, je me suis rendu pour la première fois à la 17ème édition de la foire aux disques de Brest, organisée par la fameuse radio associative brestoise Fréquence Mutine. Les festivités se déroulent dans la salle de concert de la Carène, situé sur le port de commerce. Arrivé quinze minutes avant l’ouverture et déjà quelques collectionneurs attendaient sagement l’ouverture des portes, sac cabas ou tote bag, suivant le style, à la main… Si le record d’affluence n’a pas été battu par rapport à l’année dernière, la 17ème édition est encore un franc succès. J’ai d’ailleurs été assez surpris par le monde, dès l’ouverture, avec pas mal…

  • Vide-greniers sur la côte
    Sur la route

    Les trouvailles du littoral

    Petite pause d’un mois sans chiner dans l’attente de chouettes vide-greniers dans le département voisin, sur la côte, où les disques sont plus nombreux, plus intéressants et où, surtout, l’ambiance est beaucoup plus sympa, l’air de la mer, sans aucun doute ! Je n’ai pas trouvé de Gentle Giant comme l’année dernière mais je suis tout aussi content des quelques disques rapportés. Quelques « classiques » dans un premier temps : le premier album de Bob Dylan (je l’ai pris en pensant que c’était une compilation, c’est dire si je connais bien l’artiste), le fameux album Blues Breakers de John Mayall et Eric Clapton, la double compilation de Buffalo Springfield (là pour…

  • Finistère, mai 2018
    Sur la route

    En quête de vinyles en Finistère

    Un long week-end et l’occasion de sillonner les routes de cette magnifique région qu’est le Finistère à la recherche de nouveaux vinyles ! Et ça commence par un passage chez Rock’n’Broc, un petit brocanteur situé dans le centre de Douarnenez (il se trouvait sur les quai lors de ma première visite en 2015). Au fond de la boutique, une chouette sélection de vinyles classés par styles : hard rock, rock progressif, musique celtique/bretonne, jazz, pop rock, blues et j’en passe. Le petit plus qui fait toujours la différence, une étagère complète de disques à 4€ avec une offre à 10€ les trois disques. Beaucoup d’albums français pas vraiment indispensables mais…

  • Mars 2018
    Sur la route

    Reprise des vide-greniers sous la neige

    Ambiance hivernale et solitaire pour les premiers vide-greniers (en salles !) intéressants de la région et le plaisir retrouvé de sillonner la campagne aux aurores à la recherche de nouveaux disques… Plutôt content de ces trouvailles, un résultat assez éclectique, avec des albums que je connais bien et d’autres qui sont des découvertes et qui trouveront une place dans ma collection, ou pas… Pas mécontent du tout du Depeche Mode, que je n’avais jamais croisé auparavant et de The Wall évidemment. Curieux également d’écouter la face B du Graeme Allwright et son titre de 22 mn (folk psyché semble-t-il ?). Un tour de chauffe pour la Knosti avant les braderies…

  • Sur la route

    Haggis, whisky et… vinyles

    Retour d’une semaine de vacances bien remplie en Ecosse, à sillonner les Highlands pour finir à Edimbourg et la traditionnelle visite de mes disquaires favoris de la capitale. On commence évidemment avec ma boutique favorite, à savoir Vinyl Villains, chez qui j’ai trouvé quelques albums de classic rock assez communs mais pas chers et qui complètent bien ma collection de certains artistes dont je cherche à avoir l’intégrale jusqu’à une certaine date (Strawbs, Doobie Brothers, Paul McCartney, Stills, Eagles, Rick Wakeman…). Passage infructueux chez Unknown Pleasures, toujours une chouette boutique mais quand même, mis à part les quelques bacs à petits prix, les disques les plus intéressants ne sont quand…