Vinyles d’occasion – Mes trouvailles favorites de 2018

C’est parti pour un petit tour d’horizon des disques d’occasion dénichés cette année sur le net ou en boutiques, par ordre chronologique. Il s’agit d’une petite sélection d’albums pas nécessairement rares ou cotés mais qui font simplement plaisir pour des raisons avant tout musicales.

A lire également : mes trouvailles d’occasion favorites de 2017

Top disques d'occasion 2018

GRYPHON – GRYPHON

Le premier album de ce groupe anglais de folk progressif médiéval trouvé en février dans ma boutique préférée d’Edimbourg, Vinyl Villains. Un disque que je n’avais encore jamais croisé…

Ose – Adonia

Découvert cette année et déniché dans la foulée sur CDandLp. Projet du multi-instrumentiste français Hervé Picard avec Richard Pinhas et François Picart du groupe Heldon. Superbe album de prog électronique façon Berlin School et sublime pochette !

Ose - Adonia

Tangerine – De L’Autre Côté De La Forêt

J’avais vu ce disque attiser la convoitise de collectionneurs en mode Bilbon lors d’une convention de disques cette année… Trouvé pour une poignée de cacahuètes sur CdAndLp. Bel album de folk/prog folk français du label Crypto. Celui-ci est un pressage Arcane.

Tangerine - De L'Autre Côté De La Forêt

David Bowie – Aladdin Sane

Ce classique est issu d’un échange avec un ami (avec quelques autres disques dont Diamond Dogs, merci !!). Bizarrement, ce sont mes premiers Bowie (en vinyle, je possédais déjà quelques CDs) ! Je ne me suis encore jamais penché sérieusement sur l’artiste (si ce n’est sa période Berlin, avec intérêt), ce qui est plutôt réjouissant tant il me reste à découvrir !

David Bowie - Aladdin Sane

Amon Düül II – Tanz Der Lemminge

Un des quelques albums trouvés lors d’une grande vente Emmaüs en mai. Seulement le deuxième album d’Amon Düül à rentrer dans ma collection, un classique du Krautrock.

Amon Düül II - Tanz Der Lemminge

Gong – Flying Teapot (Radio Gnome Invisible Part 1)

Une autre trouvaille intéressante d’Emmaüs, le quatrième album d’un groupe dont je ne possède que trop peu de disques. Très content d’être tombé sur celui-ci d’autant qu’il est en très bon état.

Gong - Flying Teapot

Rod Stewart – An Old Raincoat Won’t Ever Let You Down

Une très chouette trouvaille que j’avais évoqué lors de mon périple en Irlande. Un Vertigo Swirl du premier excellent album de Rod Stewart déniché dans un charity shop pour 3€.

Rod Stewart - An Old Coat Won't Ever Let You Down

Carmen – Fandangos In Space

Un de mes rares achats Discogs, faute de le trouver ailleurs à prix intéressant, ce fabuleux album de Carmen, Fandangos In Space. Un album de rock progressif aux influences espagnoles rafraîchissant et inspiré. Le bassiste y livre un véritable festival de lignes de basse jouissives !

Carmen - Fandangos In Space

Carpe Diem – Cueille Le Jour

Ah le label Crypto… La quête des disques de rock progressif français obscurs des années 70 continue… Une quête passionnante ! Trouvé à petit prix sur Rakuten, je ne l’ai jamais croisé ailleurs qu’en convention (assez cher).

Carpe Diem - Cueille Le Jour

Simonetti/Pignatelli/Morante – Tenebres

Un autre bon plan Rakuten, cette bande originale du classique de Dario Argento, Ténèbres, composée par des membres de feu Goblin. Un savant mélange de prog, rock, disco et électro, une ambiance 80’s bien kitsch. Bref indispensable !

Goblin - Tenebres

Voilà pour ma petite sélection parmi de nombreux disques dénichés d’occasion en 2018. Je vous invite à découvrir également mes trouvailles favorites de vide-greniers… Encore une belle année musicale, riche en découvertes ! Reste à évoquer maintenant mes disques favoris sortis en 2018…

Flashback Records Islington

Next Post

5 Commentaires

  1. ALAIN DOUNONT 4 janvier 2019

    Je t’envie pour Emmaüs où, à celui de Nantes, il n’y a jamais grand chose ! Tes photos de disques sont superbes et tes commentaires passionnés sont toujours intéressants. Continue, je lis avec grand plaisir tes chroniques.

    A bientôt,
    Alain

    • Sound Chaser 4 janvier 2019 — Post Author

      Merci pour ton commentaire Alain, c’est très sympa !! Pour Emmaüs, très certainement un coup de chance, j’étais là-bas en touriste, celui que je connais n’est pas non plus très intéressant malheureusement… Mais à Nantes vous avez une chouette convention du disques 😉

      • ALAIN DOUNONT 5 janvier 2019

        Courant novembre, oui, j’y suis allé 2 ou 3 fois ! Déniché Odessa des Bee Gees en pochette cartonnée feutrée et un Larry Corryell période Rock des 70s et d’autres trucs aussi…
        A bientôt
        Alain

  2. Sardequin 5 janvier 2019

    Comme beaucoup de lieux, les Emmaüs sont « victimes » (si on peut dire) de la « mode » du « retour » du vinyle. Chez moi aussi (Aix en Provence), il faut avoir de la chance pour dénicher des bons disques chez eux. En fait, les disques sont maintenant triés avant mise en rayon et mis de coté pour une vente annuelle à des prix « internet » ! Et foire d’empoigne à cette occasion (je n’y suis jamais allé à cause de ça). Donc, oui, de temps en temps un album échappe au filtre et se retrouve au milieu des daubes par miracle. Mais c’est très rare ! Fini le temps des récoltes abondantes à Emmaüs (et en vide-greniers aussi).

  3. ALAIN DOUNONT 6 janvier 2019

    …eh oui, le gens ne sont pas fous ! Avec la mode actuelle du vinyl, ils y regardent à 2 fois avant de bazarder leurs disques en vide grenier ou ailleurs… Fini le temps des débuts des vide grenier, il y a 10 / 15 ans.
    Bonnes chasses ( aux disques, cela va de soi…) néanmoins !

    Alain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2019 Grooves & Memories

Theme by Anders Norén, modifié par Sound Chaser