• Camel – Moonmadness

    Quatrième album des anglais et encore un classique du genre ! Moonmadness forme pour moi avec Mirage et The Snow Goose, la trilogie incontournable du groupe, trois albums indispensables pour tout amateur de rock progressif qui se respecte. Si The Snow Goose était instrumentale, on retrouve avec grand plaisir la voix apaisante de Andy Latimer sur Moonmadness (elle se fait toutefois bien moins présente que sur Mirage). Après l’intro déjantée « Aristillus », la face A propose déjà une pièce de choix avec l’excellente « Song Within A Song » qui comme son nom l’indique offre de multiples changements, alternant entre atmosphères planantes et passages rythmés. « Chord Change » est elle aussi magnifiquement changeante et…

  • Popol Vuh - Letzte Tage - Letzte Nächte

    Popol Vuh – Letzte Tage – Letzte Nächte

    Letzte Tage – Letzte Nächte est le septième album de Popol Vuh et probablement l’un de ses meilleurs. L’un des plus « rock » également avec la guitare plus en avant qu’à l’accoutumé de Daniel Fichelscher (guitare et percussion) qui éclipse ici très souvent le piano du fondateur Florian Fricke. Certains passages m’évoquent Mike Oldfield mais aussi Dead Can Dance sur l’incantatoire « Haram Dei Raram Dei Haram Dei Ra » notamment, grâce aux voix superbes de Djong Yun et Renate Knaup (Amon Düül II) . La sitar jouée par Al Gromer et la tamboura, par Ted De Jong participent à la nature ethnique et à l’atmosphère apaisante de l’album. Letzte Tage – Letzte Nächte offre une musique mystique et spirituelle particulièrement…

  • Absolute Elsewhere - In Search Of Ancient Gods

    Absolute Elsewhere – In Search Of Ancient Gods

    Un disque un peu oublié de rock progressif électronique et planant que j’aime énormément. Si beaucoup ont été déçu par cet album, c’est dû, je pense, à la présence d’un certain Bill Bruford à la batterie. En effet, In Search Of Ancient Gods est assez éloigné de ce sur quoi le batteur anglais à l’habitude de jouer. On est ici davantage plus proche des univers de Tangerine Dream ou Klaus Schulze que ceux de King Crimson, Yes ou encore UK. C’est un album assez épuré, moins complexe et ambitieux que Tangerine Dream et consorts mais il y a néanmoins cette ambiance planante assez attachante, du moins sur la face A, et qui fait agréablement voyager. La face B…

  • Judas Priest ‎– Sad Wings Of Destiny

    Judas Priest ‎– Sad Wings Of Destiny

    Si je suis fan de Judas Priest, c’est plus spécialement du Judas Priest des années 70. Et je pense pouvoir dire que Sad Wings Of Destiny est mon album favori de cette période, du groupe et pour aller même plus loin, un de mes albums de heavy fétiches. On sentait déjà un potentiel sur leur premier album, Rocka Rolla, mais avec ce deuxième album de 76, Judas Priest fait un bon en avant assez incroyable en sortant un de ses chefs d’oeuvres. Rob Halford est absolument impressionnant, véritable performance vocale notamment sur l’épique « Victim Of Changes » qui ouvre l’album de façon magistrale. Un de leurs meilleurs titres à mon humble avis. Ce premier titre donne…

  • Rory Gallagher - Calling Card

    Rory Gallagher – Calling Card

    Il s’agit du premier album de l’irlandais que je me suis procuré, trouvé par hasard lors d’un vide-grenier pluvieux, je n’ai pas hésité une seule seconde dans la mesure où je voulais découvrir cet artiste depuis pas mal de temps! Syndrome du premier album découvert d’un artiste, Calling Card est à ce jour mon album préféré de Rory Gallagher. J’ai depuis bien entendu ajouté à ma collection plusieurs autres albums de l’artiste et si j’aime également énormément Deuce, Photo-Finish ou encore Top Priority, c’est vraiment Calling Card qui me colle à la peau! Le groove de « Do You Read Me » ou encore celui de « Moonchild » (un de mes titres préférés de…