Musicien derrière Spleen Arcana et féru de rock progressif, je partage ici ma passion pour la musique et pour mon support fétiche, le vinyle!

  • Disquaires

    The Diskery à Birmingham

    Une journée passée à Birmingham cet été pour l’expo dédiée à Black Sabbath (excellente au passage !) fut l’occasion idéale de découvrir les quelques disquaires de la deuxième ville d’Angleterre. Quelques disquaires… Le tour d’horizon est assez rapide et décevant ce qui m’a plutôt surpris pour une ville de cette importance. Pas de listes de bonnes adresses donc faute de matière mais en revanche, un focus sur un de mes coups de cœur de l’été. Il s’agit du disquaire incontournable de la ville, une institution en réalité : The Diskery. La boutique se revendique comme la plus ancienne d’Angleterre, j’ignore ce qu’il en est réellement mais c’est en tout cas…

  • Disquaires

    Disquaires du sud-ouest de l’Angleterre

    L’exploration des disquaires du Royaume-Uni continue, après Londres et Edimbourg, je vous invite à découvrir cette fois quelques disquaires du sud-ouest, de la région des Cornouailles et du Devon. Une liste malheureusement non exhaustive faute de temps et d’horaires d’ouverture disons… aléatoires… Les Cornouailles Another Green World Tintagel | Site web Another Green World n’est pas véritablement un disquaire mais la boutique/studio/galerie de l’artiste Peter Pracownik. Les vinyles sont cachés tout au fond, il faut être rencardé car aucun indice en vitrine laisse suggérer la présence de disques ! (j’évoque comment je suis tombé sur cette adresse dans mon retour sur les charity shops des Cornouailles). J’avais envie d’en parler…

  • Oxfam, Penzance
    Sur la route

    En quête de vinyles dans les charity shops des Cornouailles

    De retour d’un séjour dans les Cornouailles, cette région magnifique située au sud ouest de l’Angleterre connue pour ses côtes superbes, ses spots de surf, ses sites mégalithiques, ses « pasties » (sorte de chaussons à la viande bien bourratifs), son traditionnel cream tea (yummy !!) et… Poldark ! Ce périple en Cornouailles fut l’occasion de parcourir les très nombreux charity shops de la région et d’essayer de dénicher quelques vinyles oubliés à petits prix. CC BY-SA 3.0, Link Tintagel Tintagel est un joli petit village qui selon la légende arthurienne, serait le lieu d’origine du roi Arthur. On y trouve des ruines du château à visiter, ainsi que la grotte de…

  • Album du jour : Foetus de Potemkine
    Playlist

    Album du jour : Foetus de Potemkine

    Dans la famille « pépites oubliées du rock progressif français », Replica Records vient tout juste de nous sortir une réédition de Foetus, le premier album du groupe toulousain Potemkine, sorti en 1976. Le groupe est classé dans la catégorie Zeuhl sur Progarchives, je n’irais peut-être pas jusque là mais l’influence de Magma est toutefois indéniable (choeurs, Fender Rhodes). Plus généralement, ce premier album m’évoque surtout National Health ou même Hatfield And The North, autant dire, du jazz rock progressif de premier ordre. Foetus by POTEMKINE Le pressage original sorti à l’époque sur Pôle Records ne courant pas les rues, il est fort probable que je me laisse tenter par cette réédition……

  • Inishowen
    Sur le web

    Sur le web #5 : Source audio, écologie et disquaire day

    Un article intéressant de la BBC (en anglais) qui s’interroge sur l’impact écologique du streaming par rapport aux supports physiques. Source, Master : qu’est-ce que ça veut dire ?  Explications et retour sur l’importance de connaître la source audio des sorties vinyles récentes et rééditions. Excellent article de Vinyle Actu ! Une chouette idée de top sur Disques Obscurs : Un top albums de 1969 des disques qui ne sont pas dans les top albums Sur Medium, un article évoquant 5 raisons pour lesquelles écouter des vinyles (en anglais). Pour finir, voici la liste des références qui seront disponibles (ou pas) pour le disquaire day. Je ne suis définitivement pas…

  • Foire aux disques de Dinan
    Foires aux disques

    Foire aux disques de Dinan, 5ème édition

    Petit retour sur la 5ème édition de la convention du disque (et de la BD) de Dinan organisée par Vinyles Factory 22, qui s’est tenue le 17 mars 2019 au Centre des Congrès. Il s’agit d’un petit événement avec seulement 19 exposants (vinyles et BDs) dont l’ambiance décontractée et conviviale m’a beaucoup plu. Il n’y avait pas grand monde à l’ouverture mais les collectionneurs (et collectionneuses !) sont arrivés progressivement (plus de 700 visiteurs se seront déplacés ce dimanche, comme l’an passé). Découvrir les stands tranquillement sans que les bacs soient pris d’assaut n’était pas pour me déplaire ! Plusieurs stands m’étaient familiers, avec des vendeurs qui participent notamment aux…