Camel - Camel

Camel – Camel

Premier album du groupe Camel, sorti en 1973, trouvé chez Flashback Records à Londres. Un premier album plutôt accessible mais néanmoins excellent, qui contient déjà tous les ingrédients d’un univers qui sera développé de manière plus aboutie dès l’année suivante : La chaleureuse présence de l’orgue Hammond, la guitare très Floydienne, la voix planante de Andy Latimer et des arrangements plus épurés et subtiles que beaucoup d’homologues britanniques de l’époque notamment. Si le style est différent, l’esprit rejoint un peu celui de Pink Floyd, une musique certes progressive mais avant tout mélodique et efficace, qui évite la démonstration gratuite.

Un fabuleux premier album qui frise la perfection tant il n’y a, à mon sens, rien à jeter. Mon admiration pour le groupe commence donc ici, notamment avec des titres comme « Mystic Queen », « Separation », « Never Let Go » ou encore « Arubaluba » qui clôt l’album de façon grandiose.

Musicien derrière Spleen Arcana et féru de rock progressif, je partage ici ma passion pour la musique et pour mon support fétiche, le vinyle!

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.